Huit ans aprčs la proclamation unilatérale de son indépendance, le Kosovo considčre toujours Belgrade comme le seul obstacle ą sa pleine indépendance, alors que, selon certains experts, les pays européens, qui ont facilement reconnu le Kosovo en 2008, y regarderaient ą deux fois aujourd'hui.